Trois actions bénéfiques à entreprendre rapidement dans le domaine des vêtements !

Sans titre

C'est un fait, notre planète ne va pas très bien du point de vue écologique. Nous consommons énormément de ressources naturelles, nous polluons les eaux, la terre et l’air avec des substances chimiques et avons besoin de plus en plus d'énergie pour satisfaire nos modes de vie contemporains.

Mais ce n'est pas une fatalité et on peut entreprendre des actions concrètes pour améliorer la situation, en particulier dans le secteur de la mode et des vêtements.

Privilégier les achats de seconde main de vêtements

C'est en effet un bon moyen pour aider la planète. Comme l'industrie textile est une des plus polluantes au monde, chaque fois que vous achetez un vêtement d'occasion, vous ne favorisez pas la production d'habits neufs et par conséquent, vous diminuez l'empreinte écologique globale.

Dans une friperie en ligne et pas cher, comme celle de Paul et Jean par exemple, vous trouverez beaucoup d'articles textiles de seconde main mais en état parfait, voire neuf !

Comme ils sont classés en différentes catégories, vous dénicherez facilement des basiques mais aussi des pièces de style, que vous aimiez les jupes, les robes, les pantalons ou tout simplement les petits hauts au look sympa !

Le gros avantage d'une friperie en ligne est que les prix sont tout petit alors que la qualité des articles vendus est très grande !

Chez www.paul-jean.fr, chaque vêtement est trié et soigneusement inspecté afin que son état soit toujours très bon et que vous puissiez l'acheter sans aucune arrière-pensée.

Faire des lavages et des séchage plus écologiques !

Il est vrai que faire beaucoup de lavages en machine amène une consommation de produits chimiques comme les lessives ou d’eau relativement importante.

En ce qui concerne les produits de lavage, vous pouvez en fabriquer vous-même et qui sont particulièrement efficaces.

Ils ont l'avantage de ne pas comporter de composants chimiques et d'être facilement retirés de l’eau lorsque celle-ci passe dans les centres de traitement.

Voici une petite recette de lessive :

Prenez un verre de savon noir liquide et un demi verre de bicarbonate de soude. Prenez 5 g de savon de Marseille en copeaux et un quart de verre de cristaux de soude. Vous mélangez le tout grâce en ajoutant trois verres d’eau.

Enfin, vous pouvez parfumer le tout en mettant quelques gouttes d'huile essentielle de lavande de menthe ou encore de fleurs.

Et si vous aimez la saveur des épices, pourquoi ne pas en rajouter dans cette lessive écologique ?

Vous avez aussi à votre disposition la solution des boules de lavage écologiques qui ne demande aucune préparation !

Pour adoucir votre linge, utiliser le vinaigre.

On n'y pense pas suffisamment mais le linge qui semble rêche et dur est dû à l'eau calcaire. En séchant, ce composant s’incruste dans les fibres et les rend moins souples.

Le toucher devient désagréable et les vêtements n'accompagnent plus aussi facilement les formes de votre corps.

Le vinaigre, produit naturel, est un anti-calcaire très efficace.

Si vous n'aimez pas son odeur, il suffit de faire tremper dans 1 litre de vinaigre les peaux de vos agrumes (oranges, citrons, pamplemousses, mandarines) ou alors, d'ajouter quelques gouttes d'huiles essentielles de ces mêmes fruits.

Prenez un vinaigre basique, souvent appelé cristal ou vinaigre d’alcool : pas besoin d'acheter du vinaigre de cidre biologique ou balsamique !

De plus, ce n'est pas la peine de laver votre linge à 60° : 30 ou 40° suffisent largement à nettoyer en profondeur les fibres de vos vêtements. Si vous pouvez, préférez le lavage en mode économique qui est rapide (moins d'une heure) et qui permet de ne pas consommer trop d’eau tout en étant performant en terme de disparition des tâches.

Quant au séchage, évitez d'utiliser un appareil dédié comme les sèche-linges : ils sont extrêmement énergivores et abîment les fibres des vêtements.

Privilégiez l'utilisation des tancarvilles et des séchoirs à l’air libre : même si vous avez très peu d'espace, il en existe que vous pouvez accrocher aux radiateurs.

Et n'oubliez pas la fameuse corde à linge, surtout si vous avez accès à l'extérieur !

Ne jetez plus vos vêtements : recyclez-les ou vendez-les !

Dans nos sociétés occidentales, les études montrent qu'un adulte achète à peu près 30 kg de textile par an ! Si on multiplie ce chiffre par le nombre d'individus, le résultat est proprement… faramineux !

À l'opposé, seulement 2,5 kg de vêtements sont aujourd'hui recyclés.

C'est dire s’il y a encore de la marge pour utiliser à nouveau les fibres de vêtements que l'on ne porte plus.

Plutôt que de jeter, préférez apporter vos habits dans un magasin solidaire, un relais ou dans une friperie : vous pourrez en plus récupérer un peu d'argent tout en faisant une action écologique dans ce dernier cas.

Bien évidemment, si votre vêtement est trop déchiré ou très abîmé, apportez le directement dans une recyclerie : il sera alors découpé pour être nettoyé puis servira au tissage de nouveaux habits.

Aujourd'hui, on sait même utiliser les vieux tissus pour créer des isolants thermiques efficaces pour éviter que les logements ne perdent trop d’énergie !

 

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
keyboard_arrow_up

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,