Profitez de notre offre spéciale - 10 % sur votre 1ère commande (SANS MINIMUM D'ACHAT )

3 gestes écologiques dans le domaine textile

Sans titre

 3 gestes écolos pour vos gérer vos vêtements sans nuire à la planète !

Privilégier les modes de transports écolos, prêter attention à votre consommation d’énergie et d’eau, ou encore concevoir vous-mêmes vos produits ménagers sont autant de petits gestes au quotidien qui permettent de protéger la planète et de prendre soin de la nature. Mais il y a un autre domaine pour lequel chaque petit geste compte.

Le marché du textile a un impact carbone considérable. La production de coton, les usines de production, les transports sont très polluants sans compter les produits chimiques pour traiter les vêtements ou les colorer.

Nous avons besoin de nous vêtir et il n’est pas question de terminer la semaine en tenue d’Adam et Eve… surtout avec l’hiver à venir ???? ! Cependant, vous pouvez agir sur votre propre empreinte carbone et participer à des actions écologiques et citoyennes. Voici 3 gestes écolos pour gérer vos vêtements sans nuire à la planète !

 Ne plus jeter les vêtements

Un adulte achète en moyenne 30 kg de textile par an ! C’est un chiffre très important surtout si l’on considère que seulement 2,5 kg sont recyclés.

Pourtant TOUS, les textiles peuvent être recyclés et devraient l’être.

Vos vieux vêtements, ceux que vous ne portez plus ou encore ceux qui sont devenus trop petits pour vos enfants peuvent être réutilisés. Vous pouvez les donner ou bien les vendre. Grâce à vous, chacune des personnes qui réutiliseront vos vêtements n’aura pas besoin de se fournir à travers la grande distribution. Et puis, vous faites des heureux puisque vous leur permettez de s’habiller à moindre coût avec de très jolies pièces !

Et les autres… c’est poubelle ? Pas du tout ! Les vêtements les plus usés et abîmés qui ne sont pas « portables » peuvent malgré tout avoir une seconde vie. Ils vont être découpés en carré de tissus, un peu comme des chiffons, puis retrouver une seconde jeunesse. Ils peuvent alors être retissés pour fabriquer de nouveaux vêtements ou encore servir de rembourrage pour les meubles.

D’autres sociétés très innovantes comme Ouatéco, installée dans les Landes, fabriquent un très bon isolant thermique ET écologique pour les bâtiments (logements, entreprises) à partir de simples vêtements usagés.

À retenir :

Tous les vêtements que vous ne portez plus peuvent être recyclés dans une friperie, un magasin solidaire, déposé au relais ou vendu par vos soins. Les habits mêmes troués ou effilochés, les chaussures ou encore les fameuses chaussettes orphelines sont recyclables !

 Acheter d’occasion

Pour poursuivre votre démarche écologique dans le domaine du textile, vous devez penser « recyclage » d’un bout à l’autre de la chaîne. C’est-à-dire que vous devez recycler vos vieux vêtements, mais aussi vous habiller en friperie !

Les articles de seconde main vendus en friperie sont en excellent état. Vous pouvez trouver des pièces uniques, parfois très rares, des vêtements de grandes marques, des basiques et refaire tout votre dressing si vous le souhaitez à moindres coûts.

Les prix sont très attractifs et la qualité toujours au rendez-vous !

Chaque vêtement que vous achetez d’occasion est un vêtement que vous ne consommez pas dans les grandes chaînes de distribution de l’Industrie Française de la Mode. Vous ne participez donc pas à l’empreinte carbone qu’elle dégage !

 

 Laver et sécher sans polluer

L’entretien du linge pose parfois question. Que faire pour être vraiment écolo ?

Tout d’abord, vous devez veiller à utiliser des produits le plus naturels possible. L’eau de votre machine à laver, tout comme celle du bain ou de l’évier de la cuisine est acheminée via les réseaux d’eau pour être filtrée, nettoyée et épurée avant d’être réintroduite dans notre circuit d’eau courante.

Or il faut savoir que les produits chimiques sont très difficiles à traiter. Cela demande donc une énergie supplémentaire considérable pour traiter l’eau que vous avez utilisée. En sachant qu’il restera toujours une infime partie de ces polluants qui doit bien aller quelque part… soit ils s’évaporent, soit ils s’infiltrent dans le sol.

 

Pour éviter tout cela, un seul geste simple, veiller à ne pas polluer l’eau dès la sortie du robinet jusqu’à son retour vers les canalisations.

Voici une recette de lessive bio et fait maison qui a fait ses preuves et donc de nombreux adeptes !

 Recette lessive bio :

1 verre de savon noir liquide

5 gr de savon de Marseille en copeau

½ verre de bicarbonate de soude

¼ de cristaux de soude

3 verres d’eau

Pour parfumer votre lessive, vous pouvez ajouter des brins de lavande, des feuilles de menthe, des pétales de fleur ou encore des fleurs, des écorces ou des épices.

 

Si vous ne vous souhaitez pas vous embêter avec une recette, vous pouvez aussi optez pour les boules de lavage écologique. Elles font des miracles.

 Pour votre adoucissant :

Le vinaigre à des propriétés extraordinaire, l’une d’entre elles lui permet de remplacer très efficacement votre adoucissant. Savez-vous pourquoi le linge peut devenir rêche après le lavage ?

C’est le calcaire qui s’infiltre dans les fibres du linge qui est le responsable de ce toucher très désagréable. Le vinaigre étant un des meilleurs anticalcaires naturels qui soient, c’est donc un très bon adoucissant. Il adoucit et assouplit votre linge.

Pour éviter l’odeur désagréable et marquée du vinaigre, utilisez vos épluchures d’agrumes (clémentine, orange, citron). Utilisez environ 5 à 6 clémentines pour 1 l de vinaigre environ.

 

Évitez également de laver votre linge à trop haute température. Nul besoin de laver à 60 °C ! Dès 30 °C les tâches se décollent. Privilégiez ce mode de lavage le plus souvent possible. Certaines machines proposent également un mode éco qui dure généralement 30 à 40 min. Si vous n’avez pas un trop gros panier de linge, n’hésitez pas à utiliser ce mode de lavage.

 Pour le séchage 

 

Évitez autant que possible d’utiliser un sèche-linge. Ce genre d’appareil est très énergivore ! Ils usent beaucoup plus rapidement les fibres de vos vêtements et ne sont vraiment pas écologiques.

SI vous êtes en appartement les séchoirs et les tancarvilles, existe de toute sorte et de toutes formes pour convenir aux espaces les plus restreints.

Si vous avez la chance d’avoir un beau jardin, une corde à linge et quelques épingles feront très bien l’affaire les jours de beaux temps, même assez tardivement dans l’année. Pour les saisons plus humides ou les jours trop froids, prévoyez un séchoir à la maison.

 

Grâce à ces 3 gestes simples, vous participez à votre échelle à la protection de la planète. Merci infiniment !

 

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
keyboard_arrow_up

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,